L’EMPOWERMENT DES ÉLÈVES PAR LES « ÉDUCATION À.. » AU SEIN DES ÉCOLES PRIMAIRES PUBLIQUES MAROCAINES : CAS DES ÉCOLES ÉCOLOGIQUES DE LA ZONE DE YACOUB EL MANSOUR DE RABAT (C.Y.M)

Auteurs

  • MERYEM BELACHQER Doctorante, Faculté des Sciences de l’Éducation, Université Mohammed V de Rabat

Mots-clés :

Empowerment des jeunes, les « éducation à..», écoles écologiques, approches pédagogiques, méthodes actives

Résumé

Dans ce présent travail, nous mettons en lumière le lien intrinsèque entre l’empowerment des jeunes et l’enseignement à travers les « éducations à.. ». Celles-ci se rattachent aujourd’hui à de nouvelles approches d’enseignement et à des méthodes pédagogiques actives qui favorisent l’empowerment des élèves. Au Maroc, nous avons assisté depuis une décennie à l’intégration de ces « éducation à… » dans les écoles écologiques. Cependant, leur instauration efficace cristallise de nombreuses tensions autour des territoires disciplinaires. Les « éducation à… » ne sont pas simples à mettre en place en particulier l’évaluation de l’empowerment des élèves en termes de compétences transversales. Partant de ce constat, notre objectif est de réfléchir sur les freins susceptibles d’entraver une implantation efficace de ces « éducation à..». Pour appréhender ce travail, nous avons opté pour l’approche qualitative dans deux approches. La première approche est exploratoire conçue pour vérifier l’existence, auprès d’un échantillon représentatif de directeurs et d’enseignants d’établissements primaires écologiques de la cité Yacoub El Mansour, trois approches que nous avons précisé dans ce travail (approche compétence, approche interdisciplinaire et approche systémique), les méthodes actives mises en œuvre et l’évaluation de l’empowerment des élèves. La deuxième approche est explicative. Elle consiste à comprendre la fiabilité des « éducation à.. » en terme d’empowerment des élèves et d’identifier les freins qui entravent leur implantation régulière et efficace. Les conclusions tirées de ce travail montrent que notre problématique renvoie non seulement à des freins d’ordre pédagogiques et curriculaires mais aussi financiers et institutionnels. Nos résultats obtenus sont très utiles surtout que le Ministère d’Éducation Nationale entrepris actuellement un grand chantier en intégrant l’éducation au développement durable et en élargissant le projet éco-école à l’ensemble des écoles publiques et privées. Nos directeurs d’établissements et nos enseignants interviewés suggèrent de la reconnaissance auprès de leur Ministère et une ouverture de l’école publique sur des acteurs ressources. Toutefois, notre travail présente certaines limites. Il ne peut se généraliser à d’autres cas d’études et il ne peut se circonscrire uniquement au niveau de trois approches pédagogiques choisies pour notre recherche ou au niveau des pratiques pédagogiques des enseignants.                  

Téléchargements

Les données relatives au téléchargement ne sont pas encore disponibles.

Biographie de l'auteur

MERYEM BELACHQER, Doctorante, Faculté des Sciences de l’Éducation, Université Mohammed V de Rabat

 

 

 

Téléchargements

Publiée

2021-03-07

Comment citer

BELACHQER, M. (2021). L’EMPOWERMENT DES ÉLÈVES PAR LES « ÉDUCATION À. » AU SEIN DES ÉCOLES PRIMAIRES PUBLIQUES MAROCAINES : CAS DES ÉCOLES ÉCOLOGIQUES DE LA ZONE DE YACOUB EL MANSOUR DE RABAT (C.Y.M). Revue Internationale Du Marketing Et Management Stratégique, 2(4). Consulté à l’adresse https://revue-rimms.org/index.php/home/article/view/19

Numéro

Rubrique

Articles