LES RESEAUX SOCIAUX ET LE MARKETING TERRITORIAL : UNE ETUDE EXPLORATOIRE

SARAH JUIDETTE, FATIMA RAHOUA

RESUME  

L’année 2015 a marqué le lancement du nouveau découpage territorial au Maroc en insufflant une nouvelle politique de gestion territoriale. Ce processus de régionalisation avancée au Maroc, voulu comme une réforme globale et structurelle, invite l’ensemble des acteurs territoriaux à innover en mettant en place une dynamique de changement apte à assurer l’attractivité des régions. Plusieurs usagers, de différents domaines, prennent aujourd’hui la parole sur la toile en ayant la liberté de véhiculer de l’information qui peut être soit en faveur ou en défaveur du territoire. Cet article propose donc d’étudier les liens existants entre les médias sociaux et les territoires. Pour ce faire, nous avons mobilisé le paradigme de la consommation expérientielle d’Holbrook et Hirschman (1982).

A travers cette recherche nous avons noté que la notion d’expérience à un lien avec l’objet et le produit de consommation. Toutefois, dans le contexte du marketing territorial, il n’est pas nécessaire d’avoir une expérience sur un territoire pour communiquer sur celui-ci. Autrement dit, un acteur peut communiquer sur un territoire sans l’avoir visité. L’expérience de rencontre se fait par média (facebook comme étude de cas) ou encore par bouche à oreille.

Sur le plan managérial, nos résultats chiffrés sur la participation des marocains et présence des institutionnels dans le monde virtuel en bleu, peuvent servir de base de prise de décision tant bien au niveau central qu’au niveau des collectivités locales marocaines.

MOTS CLES :   Marketing territorial, réseaux sociaux, la consommation expérientielle    

ABSTRACT

SOCIAL NETWORKS AND TERRITORIAL MARKETING: AN EXPLORATORY STUDY

The year 2015 marked the launch of the new territorial division in Morocco by instilling a new territorial management policy. This process of advanced regionalization in Morocco, intended as a global and structural reform, invites all territorial actors to innovate by implementing a dynamic of change capable of ensuring the attractiveness of the regions on the one hand and being in phase with the new requirements of the public and users on the other hand. This article therefore proposes to study the links between social media and territories while mobilizing the experiential consumption paradigm of Holbrook and Hirschman (1982).

Through this research we noted that the notion of experience has a link with the object and the consumer product. However, in the context of territorial marketing, it is not necessary to have experience in a territory to communicate on it. In other words, an actor can communicate on a territory without having visited it. The meeting experience is done by media (facebook as a case study) or by word of mouth.

On a managerial level, our figures on the participation of Moroccans and the presence of institutions in the virtual world in blue, can serve as a basis for decision-making both at central level and at the level of local Moroccan authorities.

KEYS WORDS :   Territorial marketing, social networks, experiential consumption

Télécharger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *