LE MARKETING POLITIQUE A L’ERE DES RESEAUX SOCIAUX : LE CAS DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES TUNISIENNES 2019

NAJOUA TAKADDOUMI

RESUME

La Tunisie post révolution a connu des élections législatives en 2011, législatives et présidentielles à deux tours en 2014, et présidentielles en 2019, ces dernières demeurent les premières élections réellement concurrentielles de son histoire, marquant l’émergence d’une réelle compétition politique de la phase post Ben Ali, caractérisée par une forte mobilisation citoyenne et politique sur les réseaux sociaux. Dans ce contexte les liens entre les réseaux sociaux et les stratégies des candidats, le contenu de facebook, notamment le contenu commandité et les publicités, ont joué un rôle prépondérant dans la réussite des campagnes électorales. Les enjeux de l’émergence de ces nouveaux médias dans la politique ont donné lieu à un intérêt nouveau pour le marketing politique et ont permis de l’enrichir en contribuant à la définition d’un nouvel espace public virtuel et donc de nouvelles stratégies de diffusion des idées, ce qui met en exergue le pouvoir de plus en plus omniprésent du marketing politique et électoral via les réseaux sociaux.

La présente contribution vise à analyser les effets des réseaux sociaux sur la réussite des campagnes électorales en s’appuyant sur les enseignements tirés des dernières élections présidentielles tunisiennes organisées en 2019, qui explicitent le rôle des stratégies déployées par le candidat KAIS SAID sur les réseaux sociaux dans la réussite de sa campagne électorale menée face à des partis politiques qui ont pu émerger sur la scène politique tunisienne après la révolution de 2011. Nous avons opté à une analyse qualitative de type netnographique, étant la mieux adaptée dans l’analyse des usages des réseaux sociaux, qui nous a permis d’observer la nature et l’intensité des interactions des groupes fermés et ouverts dédiés au soutien du candidat KAIS SAID sur facebook, et des pages créées pour diffuser les informations, mobiliser les internautes et faire la promotion du candidat.

Les résultats de l’analyse confirment l’importance des réseaux sociaux notamment facebook dans le succès de cette campagne, qui ont apporté un avantage décisif dans la course à la présidentielle tunisienne grâce à une dynamique citoyenne démarrée spontanément mais bien gérée en aval.

MOTS CLES : Marketing politique digital, réseaux sociaux, facebook, web 2.0, campagnes électorales présidentielles, Campagne initiée par les citoyens

ABSTRACT 

POLITICAL MARKETING IN THE ERA OF SOCIAL NETWORKS: THE CASE OF THE 2019 TUNISIAN PRESIDENTIAL ELECTIONS

Tunisia organized in 2019 the first truly competitive elections in its history, which marked the emergence of real political competition, characterized by strong citizen and political mobilization on social networks. In this context, the links between social networks and the candidates’s strategies played an important role in the success of election campaigns.

The purpose of this contribution is to explain the role of the strategies deployed on social networks in the success of the electorals campaigns, based on lessons learned from the last Tunisian presidential elections organized in 2019. We opted for a qualitative netnographic analysis, which allowed us to observe the intensity of the interactions of the groups formed on the social networks to support the candidate KAIS SAID.

The results of the analysis confirm the importance of social networks, in particular facebook, in the success of this campaign, which brought a decisive advantage in the Tunisian presidential race with a citizen dynamic started spontaneously but well managed downstream.

KEYS WORDS : Political marketing, marketing digital, social média, facebook, web 2.0, Citizens Initiated Campaign, presidential campaign

Télécharger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *